mardi 27 mai

oman , un peu de culture ..

Voila exactement la traduction de notre guide omanais a bord de notre navire ,jevous accompagne de quelque photos pris en vols....

Au départ de Dubaï , 3 heures de voiture sont nécessaires pour se rendre dans la province de Musandam, enclave du sultanat d’Oman. Avant d’arriver à Khasab, la capitale du Musandam, vous traverserez les émirats de Sharjah, Ajman, Umm Al Quwain et Ras Al Khaimah où vous franchirez la frontière pour Oman. Après quelques formalités qui vous paraîtront un peu longues, vous obtiendrez votre visa pour Oman. Puis, le long de la route côtière, avant d’arriver à Khasab, vous aurez une vue imprenable sur la Mer d’Arabie.

DSC00455

A Khasab, village de pêcheurs ouvert sur le détroit d’Ormuz et le Golfe d’Oman, embarquement sur un
dhow omanais, bateau traditionnel en bois pour les fjords de Musandam

DSC00535.

Malgré l’appellation locale de «Norvège d’Arabie » ne vous attendez pas à trouver conifères, rennes ou glaciers. Dans le fjord bien abrité de Sham, des
montagnes désertiques, fossilisées depuis des millions d’années, se lèvent hors de la mer et se réfléchissent sur une eau claire comme du cristal. C’est la nature à l’état brut, pure et dure, comme aux premiers matins du monde.

DSC00559
.
Les fjords de Musandam
Durant la journée à bord, on aperçoit des villages de pêcheurs, dont aucun ne dépasse 100 habitants. On ne les visite pas, officiellement pour respecter leur vie privée, en réalité pour ne pas heurter le traditionalisme des habitants par nos tenues « un peu trop déshabillées et débraillées » de touristes occidentaux (ici on est loin de la cosmopolite et tolérante Dubaï)

DSC00541.

Le premier village que l’on passe est Nadifi.
Nadifi n’a aucun accès de terre, c’est pourquoi la plupart des villageois possèdent de petits bateaux et les enfants vont à l’école en bateau, ne revenant chez eux qu’une fois par semaine.
Puis c’est
Qanaha : là où les maisons, faites à partir de la pierre locale se mélangent aux falaises.
Le petit village de Maqlab est un village de montagne de moins de 10 maisons où la population vit de ses troupeaux de chèvres et de la pêche.
Arrêt à
Telegraph Island, petite île rocher célèbre car les anglais y ont posé en 1864 le premier câble télégraphique entre l’Inde et l’Iraq. Baignade et snorkelling recommandé (en bon français : à vos masques et vos tuba) pour observer dans une eau cristalline, poissons papillon, mérous et coraux.

DSC00553 island telegraph

DSC00547 poissons papillon

DSC00549 coraux , qu un bien gentil omanais est aller nous peche . accompagner d un ourssin des main de zaouji .
.
Seebi est un village situé au fond du fjord. Cette zone est riche en espèces d’oiseaux marins, principalement des cormorans, nichés dans les falaises qui surplombent la mer
.
DSC00561

Avec de la chance vous apercevrez des
tortues marines  noooooooooooon n en a pasvu sniiiif    , en revanche vous ne pourrez pas louper les dauphins qui viennent jouer et qui font la course avec les bateaux.

UN DERNIER MOT ?

c etait fabulleuxxx ... on ressent la peine nature , coupee du monde , on se sent revivre .

Posté par oumharoun à 08:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur oman , un peu de culture ..

    Comme cest beau!! Whaou!! MACHAlLLAH, ca donne envie!!!

    Posté par sabrina oumsafia, mardi 27 mai à 09:06 | | Répondre
  • ouaw MAGNIFIQUE !!!
    MASHALLAH
    halalala mais tu voyage toi !
    c'est trop beau !
    PROFITE SOFIA PROFITE Quand jvois tout ça jme dit ouawhouuu c vraiment moche la foret de montgeon le parc de rouelle et la plage lol
    C INCOMPARABLE
    MAGNIFIQUE

    Posté par MALIKA, jeudi 12 juin à 13:54 | | Répondre
Nouveau commentaire